Conception

Le croquis d’architecture est intemporel.
Né de la main, chargé d’esprit, Il invite au rêve esthétique. Le croquis doit respirer, communiquer la beauté attendue.

Tel un dessin d’enfant qui assemble quelques lignes fragiles, il exprime aussi avec puissance l’idée générale du projet.
On le retrouve à la fin du chantier, on comprend alors le lien entre l’idée première et tout le travail accompli. Tel un parcours de vérité.

Le croquis est le fruit d’un geste 100 fois répété, de technique assimilée, d’observation sensible.

Il fait le lien entre la main du concepteur et l’oeuvre à naître.

Le croquis enfin est outil de poésie, léger, irremplacable, avant de céder le destin du projet archtectural aux lois de la réalité.