Constrcutions neuves

L’époque contemporaine appelle à la protection de l’environnement, et l’insertion d’un  bâtiment nouveau sur une terre sauvage est toujours un traumatisme.
L’architecte doit en ce sens peser pleinement l’importance de sa mission. Au coeur de la réflexion conceptuelle, la démarche d’intégration paysagère est technique autant que poétique.

La qualité des volumes, des matériaux, du parti architectural, ne saurait s’exprimer sans l’étude d’une profonde relation entre le naturel et le construit, le sauvage et le domestique, l’éternel et le temporel.
La maison créée peut alors se laisser vieillir avec noblesse, et engager un dialogue continu, riche et évolutif avec le paysage environnant.